1784

Famille : Lytoceratidae
Genre : Lytoceras


Lytoceras fimbriatum - Sowerby 1817



Occurence :
Stratigraphie : Pliensbachien inférieur à Pliensbachien supérieur (Sous Zone à Brevispina à Sous Zone à Stokesi)
Localité type :
Autres localisations : Province Nord Ouest Européenne et une partie de la Téthys. France (Normandie, Bourgogne, Quercy, Aveyron...), Maroc, Turquie...

Description :
Lytoceras évolute habituellement de grande taille (> 300mm) à section subcirculaire, accroissement rapide et concomitant entre la hauteur et l'épaisseur. Très faible recouvrement des tours succesifs.
La costulation très dense formée de fines côtes subradiales au tracé fréquemment créné typique du groupe "fimbriati". La costulation peut être accidentée avec une fréquence variable de bourrelets et de constrictions périodiques (dans les tours juvéniles). On parle de mégastries qui peuvent être prolongées en collerettes peu nombreuses. Les côtes sont simples mais on peut observer quelques subdivisions. [Corna 1997][Fauré 2002]

Planche :
figuré
Diamètre : 230mm
figuré
Diamètre : 220mm
Rapports et différences :
Lytoceras furcicrenatum Espèces proches, chez L. furcicrenatum la division des côtes se produit très haut sur le flanc et on ne distingue les côtes secondaires et ou intercalaires uniquement sur le ventre. [Dommergues 2008]

Lytoceras interlineatum Espèces proches, chez L. interlineatum, la division des côtes se produit très bas sur le flanc. [Dommergues 2008]

Lytoceras cornucopia Les deux espèces n'ont pas la même position stratigraphique, L. cornucopia est Toarcienne alors que L. fimbriatum est Pliensbachienne. D'autre part, L. cornucopia présente un accroissement des tours plus rapides et une costulation latérale à allure proverse. [Fauré 2002]

Lytoceras villae L. villae a une section légèrement plus comprimée et une costulation irrégulière. L. villae présente des côtes bifurquées voire polyfurquées. [Fauré 2002, 2007]

Phylogenèse :


Espèce ascendante Espèce descendante
Lytoceras fimbriatum
Lytoceras villae