< Fiche



Glyptoxoceras crispatum
(Moberg, 1885)



Accueil ammonites Classification chronologique Classification taxonomique Classification géographique Classification alphabétique Commentaires Mises à Jours
Retour à la page de démarrage
Description

Fiche numéro :

100
Photo

Provenance :

Aude - France

Dimensions :

Hauteur : 60mm

Stratigraphie :

Santonien supérieur
Zone à Polyopsis
Sous Zone à Paraplanum

Description :

Individus à costulation très dense, les côtes sont fines, légèrement convexes. L'enroulement est hamtiforme. Il se différencie de G. souqueti par la densité de sa costulation.


Ammonites similaires
 photo
Glyptoxoceras crispatum
Santonien
Aude
 photo
Glyptoxoceras crispatum
Santonien
Aude
 photo
Glyptoxoceras crispatum
Santonien
Aude
 photo
Glyptoxoceras crispatum
Santonien
Aude

Classification

Genre :

Glyptoxoceras - Spath 1925

Santonien
France (Corbières)
Les premiers tours sont variables et peuvent se composer d'une hampe, un criocône, une hélice ouverte ou un turrilicône. Ils sont suivis par une enroulement lâche planispiralé, elliptique ou polygonal et typiquement une hampe plus ou moins rectiligne terminée par une crosse. Les tours ont une section circulaire à ovale. Les côtes annulaires, tranchantes et droites sont espacées ou serrées et accompagnées de quelques constrictions frettées. L'ouverture est ceinturée par une collerette précédant une constriction.

Sous famille :

Diplomoceratinae - Spath 1926

Turonien - Maastrichtien
Mondiale
Ces ammonites se caractérisient par leur enroulement souvent criocératique ou elliptique. Ces ammonites connaissent une très grande répartition géographique

Famille :

Diplomoceratidae - Spath 1926

Turonien - Maastrichtien
France (Landes, Corbières) Danemark, Antarctique, Mondiale
Ils sont considérés comme les descendants des nostocératidés et particulièrement des Hyphantoceras. Ils disparaissent peu avant la limite K/T. Leur enroulement se compose d'un hélice lâche, crioconique ou elliptique. Le stade initial est communément rectiligne, lisse et pourvu de constrictions. Certaines formes développent des allures ptychocératides extrêmes. L'ornementation est composée de côtes annulaires, tranchantes et atuberculées. On retrouve parfois la préssence de tubercules ventro latérales

Super famille :

Turrilitoidea - Meek 1876

Sous ordre :

Turrilitina - Beznosov & Mikhailova 1983

Ordre :
Classe :
Embranchement :

Ammonoidea - Zittel 1884
Cephalopoda - Cuvier 1797
Mollusca - Linnaeus 1758

Documents
Publications et ouvrages contenant : Glyptoxoceras crispatum

Commentaires


Donnez votre avis sur cette ammonite :

Pseudo :
Mail :
Recopiez le mot suivant (Anti-Robots) :
Pseudo Message


Ammonite ajoutée le : 8 / 7 / 2011 ; Fiche mise à jour le : 15 / 12 / 2013 ; Collection : Dominique TEODORI ; Nombre de visualisations : 523


Qui sommes nous ? - Contact - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés