1682



Famille : Ancyloceratidae
Genre : Moutoniceras


Moutoniceras moutonianum - d'Orbigny 1850



Types et figurés :
figuré

Echantillon LE78, Barremien inférieur de Trigances
in EBBO-1999-Nouvelle acceptation du genre Toxoceras D'ORBIGNY, 1842 (Ammonoidea, Ancyloceratina)

Derivato nominis :
Non retrouvée

Occurence :
Stratigraphie : Barremien inférieur (Zone à compressissima et moutonianum)
figuré
Localité type : Provence
Autres localisations : France (Provence), Espagne, Colombie

Description :
Spécimens de très grande taille pouvant atteindre le mètre.
-La spire présente des tours très disjoints à croissance lente. La section des tours est plus haute que large. La costulation est faite de côtes simples, d'abord droites puis faiblement proverses. Elles s'épaississent dans les tiers externe jusqu'à l'aire siphonale en bordure de laquelle elles forment une gibbosité. On observe sur le dos des bifurcations des côtes. Sur les plus grands spécimens la spire mesure environ 70mm.
-La hampe est longue et se confond avec la fin de la spire, la costulation est uniforme, atuberculée. La section est plus haute que large, les flancs sont convexes, le ventre et le dos arrondis.
-La crosse, peu ouverte ornée de grosses côtes fortes et larges qui portent un tubercule latéro dorsal et un latéral situé dans le tiers supérieur des flancs. Sur le retour les tubercules latéro dorsaux semblent disparaître alors que les latéraux persistent. Les côtes vont en agrandissant de relief. Entre les côtes la coquille est lisse. [Ebbo 1999]

Planche :
figuré
Longueur de l'arc : 125mm
figuré
210mm
Rapports et différences :
Moutoniceras varusense M. varusense ne présente pas des côtes divisées sur la région dorsale dans les tours jeunes. [Ebbo 1999]

Moutoniceras marii M. marii présente une partie spiralée de plus petite taille et un caractère rétroverse plus marqué des côtes, une position stratigraphique plus élevée. [Ebbo 1999]