1491

Famille : Scaphitidae
Genre : Scaphites


Scaphites hippocrepis - DeKay 1828



Types et figurés :
figuré

Holotype de S. hippocrepis, Deep Cut (Delaware) USA
in J. B. Reeside, “Cretaceous Ammonites of New Jersey,” Bulletin - New Jersey. Bureau of Geology and Topography 61 (1962): 113–137, pls. 68–75.

Derivato nominis :
Hippo : cheval ; Crepis : sorte de sandale

Occurence :
Stratigraphie : Campanien inférieur (Zone à Hippocrepis)
figuré
Localité type : Deep Cut (Delaware) USA
Autres localisations : France (Aquitaine, Poitou...), Espagne, Angleterre, Allemagne, Belgique, Hollande, USA...

Description :
Ammonite hautement dimorphique :

Microconque : entre 18 et 31mm. Spire involute avec les tours compressés et arrondis. L'ornementation comprend des côtes primaires fortes qui s'agrandissent par bi ou trifurcation sur la partie extérieure du flanc avec également des côtes intercalaires. On peut retrouver de petits tubercules ventro-latéraux sur la fin de la spire. L'ornementation s'atténue ou disparait sur la courte hampe dont le mur ombilical est concave. De forts clavi ventrolatéraux apparaissent jusqu'à la fin de la crosse. Les petits spécimens ont des tubercules ombilicaux faibles ou absents tandis que les formes robustes ont des tubercules ombilicaux coniques ou clavetés. Le ventre est lisse ou avec de fines côtes sur les petits individus. Constriction à l'ouverture.

Macroconque : de 30 à 60mm, plus gros que les microconques. On retrouve un volumineux renflement de la hampe qui recouvre l'ombilic. L'ornementation de la spire est semblable à celle du microconque. La hampe est variable on retrouve jusqu'à 12 tubercules ventraux claviformes ou coniques qui diminuent en taille jusqu'à l'ouverture. On retrouve entre 3 et 5 tubercules ombilicaux, ils sont élargis à la jonction entre la hampe et la crosse. L'ornementation des flancs varie entre effacée et faible avec des côtes basses, grossières, émoussées à l'opposé on retrouve des côtes bien différenciée. Une rangée de tubercules faibles ou naissants peut apparaitre à la fin de la hampe et sur la crosse. Le ventre porte des côtes grossières à fines qui bouclent entre les tubercules, cette ornementation ventrale s'efface au milieu de la hampe. L'ouverture porte une constriction. [Kennedy 1984]

Planche :
figuré
Hauteur :51mm
Rapports et différences :
Scaphites haugi S. haugi a une spire qui présente une section trapézoïdale avec des côtes principales distantes qui naissent de façon alternée sur et juste à l'extérieur de l'épaulement ombilical, toutes ces côtes portent de forts tubercules ventraux. Les clavis sont très grossiers sur la chambre d'habitation alors que l'ornementation des flancs est basse avec de larges côtes et quelques nodosités ombilicales. [Kennedy 1984]

Scaphites leei S. hippocrepis est plus densément costulée que S. leei et possède des tubercules ventro-latéraux qui sont faibles et plus en forme de bullae que coniques. On ne retrouve pas non plus de tubercules sur le phragmocône de S. hippocrepis, [Kennedy 1984]
Phylogenèse :


Espèce ascendante Espèce descendante
Scaphites leei Scaphites hippocrepis