2515

Famille : Hildoceratidae
Genre : Hildoceras


Hildoceras bifrons - Bruguière 1789



Types et figurés :
figuré

Holotypes, Macroconche et Microconche Withby (Yorkshire) Angleterre.
in M. K. Howarth, « Part L, Revised, Volume 3B, Chapter 4: Psiloceratoidea, Eodoceratoidea, Hildoceratoidea. », Treatise Online, Paleontological Institute, University of Kansas, 57 (2013).

Occurence :
Stratigraphie : Toarcien moyen (Sous Zone à Bifrons)
Localité type : Whitby (Yorkshire) Angleterre
Autres localisations : Allemagne, Algérie, Angleterre, Bulgarie, Caucase, Espagne, France, Grèce, Hongrie, Italie, Maroc, Portugal, Sibérie

Description :
Ammonite évolute, plus ou moins comprimée à une section allant subrectangulaire à quadratique arrondie à tendance plus ou moins trapézoïdale. L'épaisseur maximale se situe au bord de l'ombilic. Flancs aplatis convergents lentement vers l'extérieur.
Sillon latéral situé vers le tiers interne du flanc (au milieu de la partie non recouverte des flancs). Il apparait très tôt. Il s'évase sur la loge d'habitation et disparait presque à proximité du péristome. Il est totalement lisse. Epaulement ombilical arrondi élevé sur les tours internes. Paroi ombilicale le plus souvent convexe doucement inclinée vers le centre de la spire.
Aire ventrale plus ou moins large, nettement tricarénée sur les tours internes. Elle devient tabulée sur la loge d'habitation voire même légèrement tectiforme à proximité du péristome.
Costulation seulement présente à l'extérieur du sillon latéral, la région latéro-dorsale étant pratiquement lisse ou très légèrement striée. Le croissant externe des côtes présente une concavité marquée. La ligne radiale est très fortement rétroversée sur les 4e et 5e tours. Son inclinaison vers l'arrière diminue ensuite mais reste cependant toujours rétroversée. La terminaison des côtes présente un relief affaibli. La projection périphérique est donc généralement peu visible.
Le morphe quadrata se caractérise par son épaisseur et la vigueur de sa costulation au contraire le morphe angustisiphonatum est finement costulé et comprimé. [Lacroix 2011]

Planche :
figuré
Diamètre : 28mm
figuré
Diamète : 31mm
figuré
Diamètre : 45mm
Sutures :
Cloisons rapprochées, lobe latéral large. [Lacroix 2011]
Rapports et différences :
Hildoceras apertum H. bifrons est plus évolute et se caractérise par la netteté de son sillon latéral et sa position à mi distance entre les deux sutures ombilicales successives. La costulation des tours internes est partiellement mais nettement perceptible dès le début de l'ontogenèse. [Lacroix 2011]

Hildoceras semipolitum H. bifrons se caractérise sa costulation des tours internes est partiellement mais nettement perceptible dès le début de l'ontogenèse de part la position de son sillon à mi-flanc. H. semipolitum ne possède aucune costulation avant le sillon, et est plus comprimée que H. bifrons et son flanc est toujours en deça de mi-flanc. [Fauré 2002][Lacroix 2011]

Phylogenèse :


Espèce ascendante Espèce descendante
Hildoceras apertum Hildoceras bifrons
Hildoceras semipolitum