Accueil Techniques de dégagement Techniques informatiques Techniques de terrain Matériels Commentaires Mises à Jour
Retour à la page de démarrage

Dégagement d'un palais de Palaeotherium magnum


Pas évident à voir, la présence de racines de dents coupées laisse à penser qu'il y a des dents dans ce bloc.
aucun

Il faut donc consolider toute la partie supérieure avec du plâtre pour pouvoir attaquer sans risques, le dégagement de l'autre côté
aucun

Le dégagement s'effectue à l'aide du percuteur Chicago et d'une lampe loupe. La gangue est très dure et seul le Chicago peut en arriver à bout
aucun

Une première rangée de dents apparaît. On laisse tomber le Chicago pour le Wen 224 qui permet un travail plus minutieux. La colle cyanolite est toujours à portée car l'émail des dents est très fragile et saute à la moindre occasion
aucun

La deuxième rangée de dents apparaît ainsi que les canines
aucun

A ce stade, il devient délicat de continuer au percuteur. La finition au niveau des dents se fera grâce à un bain d'acide formique dilué à 5%
aucun

L'acide a bien décapé la gangue mais laissé quelques trous qu'il faut reboucher au plâtre ou à l'aide de pâte bi-composants
aucun

Après des heures de travail, la pièce est finie. Le résultat en valait la peine
aucun
Accueil Techniques de dégagement Techniques informatiques Techniques de terrain Matériels Commentaires Mises à Jour
Retour à la page de démarrage
Commentaires


Donnez votre avis/posez une question :

Pseudo :
Mail :
Recopiez le mot suivant (Anti-Robots) :
PseudoMessage

Qui sommes nous ? - Contact - Remerciements - Liens - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés