Clypeopygus



Accueil Classification chronologique Classification taxonomique Classification géographique Classification alphabétique Commentaires Mises à Jours
Retour à la page de démarrage
Famille : Nucleolitidae
Clypeopygus - Desor 1857
Position stratigraphique : Crétacé infèrieur
Localisation : Europe, Afrique du Nord
Description : Appareil génital et ocellaire un peu circulaire, formé de quatre petites plaques génitales, arrondies, plus saillantes que les autres, toutes percées d'un pore génital, dont l'antérieure de droite porte en arrière une très-grande protubérance polypiforme, ovale, placée au milieu de tout l'appareil, et dominant l'ensemble par sa grande dimension. On voit en arrière une cinquième plaque complémentaire non perforée. Les pièces ocellaires, très-petites et un peu triangulaires sont placées entre les cinq plaques génitales et complémentaires. Coquille ovale, oblongue, généralement déprimée, rétrécie en avant, élargie en arrière, échancrée ou non de ce côté, à sommet excentrique en avant. Dessous concave au milieu, sans sillons convergents, mais pourvu autour de la bouche de cinq rosettes de pores buccaux, séparées par autant de bourrelets buccaux assez marqués sans être très-saillants. Bouche régulière, pentagone, à côté égaux, l'angle saillant en avant. Anus médiocre, ovale, supérieur, placé à la partie supérieure d'un sillon profond, oblique, toujours très-circonscrit. Ambulacres subpétaloïdes, étroits, et longs, toujours très-flexueux, surtout aux ambulacres pairs postérieurs. Les zones de pores qui les composent sont toujours inégales. Les pores externes sont longs, transverses ; les pores internes simples, les deux conjugués par des granules sur une ligne. Tubercules scrobiculés, serrés, toujours très-petits en dessus et un peu plus gros en dessous, tous séparés par des granules.

 photo
Clypeopygus robinaldinus
Hauterivien
Yonne



Qui sommes nous ? - Contact - Remerciements - Liens - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés