Eubostrychoceras



Accueil Classification chronologique Classification taxonomique Classification géographique Classification alphabétique Commentaires Mises à JoursNews
Retour à la page de démarrage
Famille : Nostoceratidae
Eubostrychoceras - Matsumoto 1967
Position stratigraphique : Santonien supérieur - Campanien
Localisation : France (Corbières) Madagascar
Description : Basé sur E. indopacificum. Le genre se distingue par des premiers tours irréguliers consistant en une ou plusieurs hampes rectilignes ou une coquille initiallement en forme de J avant qu'elle ne devienne turricône. Les tours sont typiquement jointifs sauf chez certains individus où ils peuvent être de légèrement à considérablement disjoints. La loge d'habitation est tordue de telle manière qu'elle s'oriente obliquement vers le haut tout en restant en contact avec le tour précédent. Le siphon cout approximativement au milieu du flanc externe. Les côtes sont typiquement atuberculées elles sont simples ou occasionnellement branchues plus ou moins obliques et légèrement sinueuses. On retrouve plus ou moins périodiquement des constrictions.
Espèces représentées :


Sous genre : (Amapondella) - Klinger & Kennedy 1997
Position stratigraphique : Santonien moyen -Campanien inférieur
Localisation : France (Corbières) Madagascar
Description : L'ornementation initiale est constituée de côtes simples, par la suite et sur la loge d'habitation apparaissent des collerettes plus marquées. Les tours internes seraient hélicoïdaux, serrés puis suivis d'un turricône puis d'une hampe dépassant la hauteur du turricône.


 photo
Eubostrychoceras (Amapondella) amapondense
Santonien
Aude
 photo
Eubostrychoceras (Amapondella) amapondense
Santonien
Aude
 photo
Eubostrychoceras (Amapondella) amapondense
Santonien
Aude
Sous genre : (Eubostrychoceras) - Matsumoto 1967
Position stratigraphique : Turonien inférieur à Maastrichtien
Localisation : Madagascar, Japon
Description : Ornementation simple avec des côtes rectilignes et parfois des constrictions. Enroulement initialement sous forme de hampes rectilignes, puis qui devient hélicoïdal en forme de tire bouchon. L'ouverture se dirige vers le haut.




Qui sommes nous ? - Contact - Remerciements - Liens - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés