817



Famille : Hildoceratidae
Genre : Haugia


Haugia variabilis - d'Orbigny 1845



Types et figurés :
figuré

Holotype, Autun (Saone et Loire) France.
in M. K. Howarth, « Part L, Revised, Volume 3B, Chapter 4: Psiloceratoidea, Eodoceratoidea, Hildoceratoidea. », Treatise Online, Paleontological Institute, University of Kansas, 57 (2013).

Derivato nominis :
Variabilis, pour sa varaiabilité intraspécifique.

Occurence :
Stratigraphie : Toarcien moyen (Zone à Variabilis)
Localité type : Autun (Saône et Loire) Fraance
Autres localisations : France, Espagne, Angleterre, Luxembourg

Description :
Ammonite relativement involute, comprimée à section initiallement subquadratique puis ovalaire élevée. Les flancs sont légèrement convexes. L'épaulement ombilical est arrondi. Le ventre est étroit et porte une carène creuse, élevée, sans sillons péricarénaux.
L'ornementation comprend des côtes assez basses, flexueuses et régulières plus ou moins vigoureuses, leur largeur est égale à celle des espaces intercostaux. Elles naissent à partir de bullae ombilicales.
Au cours du premier stade ontogénique on retrouve 8 à 9 bourrelets ombilicaux sur chaque tour à partir desquels naissent des côtes, on retrouve à ce stade de nombreuses intercalaires. A ce stade les côtes sont rétroverses.
Au cours du second stade ontogénique on retrouve des bullae mieux circonscrits et les côtes externes devenant subrectiradiées. L'espacement, la forme et le développement des tubercules sont variables selon les spécimens. L'ornementation s'atténue avec l'âge. Les tubercules disparaissent avant la fin du phragmocône, les côtes s’aplatissent et disparaissent presque totalement. [Lacroix 2011]

Planche :
figuré
Diamètre : 37mm
figuré
220mm
figuré
Diamètre : 170mm
figuré
Diamètre : 60mm
Sutures :
Assez découpées. Le lobe ventral plus court que le lobe latéral trifurque et large. La selle externe est large divisée en deux sattules. La selle latérale est beaucoup moins large également divisée en deux sattules. [Lacroix 2011]
Rapports et différences :
Haugia (Haugia) navis Les deux espèces sont proches. H. (H.) variabilis possède des tours moins épais, des côtes moins fortes et une selle latérale moins étroite. [Lacroix 2011]

Haugia (Haugia) jugosa Les deux espèces sont proches. H. (H.) jugosa est plus involute, plus comprimée et dépourvue du stade initial à section subquadratique et à côtes rétroverses. Il existe tous les intermédiaires entr les deux espèces. [Lacroix 2011]

Haugia (Haugia) evoluta Ammonites proches. H. (H.) evoluta varie par sa section lancéolée son bord ombilical et son enroulement plus lent. [Lacroix 2011]