< Fiche



Cunningtoniceras inerme



Accueil ammonites Classification chronologique Classification taxonomique Classification géographique Classification alphabétique Commentaires Mises à Jours
Retour à la page de démarrage
Description

Fiche numéro :

542
Photo Photo Photo Photo

Provenance :

Seine Maritime - France

Dimensions :

Diamètre : 125mm ; Épaisseur : 70mm

Stratigraphie :

Cenomanien moyen
Zone à Inerme

Description :

Phragmocône crayeux.
Spécimen moyennement courant mais typique de la craie Cenomanienne du cap de la Hève.
C. inerme est moins robuste que C. cunningtoni notamment au niveau de la tuberculisation.

En savoir plus sur cette ammonite



Classification

Genre :

Cunningtoniceras - Collignon 1937)

Cenomanien moyen à Cenomanien superieur
Europe, Russie, Afrique du Nord, Nigéria, Angola, Madagascar, Afrique du Sud
Ammonite épaisse. Forts bullae ombilicaux donnant naissance au côtes principales qui portent deux tubercules forts ventro latéral interne et ventro latéral externe. Ces deux tubercules peuvent fusionner en un seul à taille adulte et former une corne. Les côtes secondaires sont généralement retrouvées uniquement sur l'aire ventrale, elles naissent de la division des côtes primaires ou par intercalation. On retrouve ainsi un tubercule siphonal sur le ventre dans les tours moyens. Ces côtes disparaissent à l'âge adulte. [Kennedy 1993]

Sous famille :

Acanthoceratinae - De Grossouvre 1894

Cenomanien inférieur à Turonien moyen
Europe
Formes dont certaines ont des tubercules dominants et d’autres des côtes dominantes, toutes possédant des tubercules siphonaux au moins à certains stades de croissance.

Famille :

Acanthoceratidae - De Grossouvre - 1894

Albien supérieur à Coniacien
Cosmopolite
Famille très représentée en Europe au début du crétacé supérieur. Elle est issue des Lyelliceratides. Certaines formes sont typiquement évolutes avec une section très déprimée à très comprimée. Ils sont fortement tuberculés avec des tubercules ombilicaux et ventrolatéraux. La costulation peut se développer ou s`atténuer sur la loge d`habitation. [Barroso-Barcellina 2007]

Super famille :

Acanthoceratoidea - Grossouvre 1894

Sous ordre :

Ammonitina - Hyatt 1889

Ordre :
Classe :
Embranchement :

Ammonoidea - Zittel 1884
Cephalopoda - Cuvier 1797
Mollusca - Linnaeus 1758

Documents
Publications et ouvrages contenant : Cunningtoniceras inerme

2014 Robaszinski et Al.
"Le Turonien des massifs d’Uchaux et de la Cèze - Migration globale d’ammonites et conséquences sur la zonation internationale, rudistes et corrélation entre les massifs."
Académie Royale des Sciences. Mémoires de la Classe des Sciences, 2014. Collection in-4°, IVe série, tome 2, No 2095
P. 136, Pl 1

2013 Reboulet et Al.
« Integrated stratigraphy of the Lower and Middle Cenomanian in a Tethyan section (Blieux, southeast France) and correlations with Boreal basins ».
Cretaceous Research 40 (mars 2013): 170?189
Fig. 4

Commentaires


Donnez votre avis sur cette ammonite :

Pseudo :
Mail :
Recopiez le mot suivant (Anti-Robots) :
Pseudo Message


Ammonite ajoutée le : 1 / 2 / 2015 ; Fiche mise à jour le : 1 / 2 / 2015 ; Collection : Emile HOURQUEIG ; Nombre de visualisations : 612


Qui sommes nous ? - Contact - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés