< Fiche



Haugia (Haugia) variabilis



Accueil ammonites Classification chronologique Classification taxonomique Classification géographique Classification alphabétique Commentaires Mises à Jours
Retour à la page de démarrage
Description

Fiche numéro :

510
Photo Photo Photo

Provenance :

Deux Sèvres - France

Dimensions :

Diamètre : 170mm

Stratigraphie :

Toarcien moyen
Zone à variabilis
Sous Zone à variabilis

Description :

Ensemble de deux Haugia variabilis (170, 115mm) l'une un peu plus costulée que l'autre exprimant une partie de la variabilité de l'espèce.
Index de zone et de sous zone du Toarcien moyen.
Plus grand diamètre du bloc : 270mm

En savoir plus sur cette ammonite



Ammonites similaires
 photo
Haugia (Haugia) variabilis
Toarcien
Aveyron
 photo
Haugia (Haugia) variabilis
Toarcien
Calvados
 photo
Haugia (Haugia) variabilis
Toarcien
Deux Sèvres
 photo
Haugia (Haugia) variabilis
Toarcien
Aveyron

Classification

Sous genre :

(Haugia) - Buckman 1888

Toarcien moyen (Sous zone à Variabilis)
France (Poitou, Aveyron...), Allemagne, Angleterre, Espagne,
Sous genre regroupant les grandes formes macroconques. Section lancéolée ou ogivale. Elles comptent jusqu'à 7 tours de spire. Seuls les 4 derniers tours sont caractéristiques. Aire ventrale avec une carène creuse élevée. [Lacroix 2011]

Genre :

Haugia - Buckman 1898

Toarcien moyen (Zone à Variabilis)
France (Poitou, Aveyron...)
Ammonites plus ou moins involutes, comprimées plus à moins discoides. Les flancs sont plus ou moins convexes. L'épaulement ombilical est plus ou moins arrondi et incliné. Le ventre va d'étroit à relativement épaisse. Elle porte une carène élevée parfois bordé par des méplats ne formant pas de sillons péricarénaux. L'ornementation comprends des côtes subrectiradiées à subflexiradiées dont la trajectoire se confond globalement avec le rayon de la spire. Les tubercules sont forts et réguliers pouvant apparaître à des stades variables de l'ontogenèse. [Lacroix 2011}

Sous famille :

Phymatoceratinae - Hyatt 1867

Toarcien moyen à supérieur (Zone à Bifrons à Zone à Thouarsense)
France, Angleterre, Allemagne, Autriche...
Ammonites ayant des tubercules périombilicaux ou au moins des côtes fasciculées. [Lacroix 2011]

Famille :

Hildoceratidae - Hyatt 1867

Pliensbachien inférieur à Aalenien inférieur
Cosmopolite
Dérive probablement des Arietitidae. Ammonites à côtes plus ou moins flexueuses. [Lacroix 2011]

Super famille :

Hildoceratoidea - Hyatt 1867

Sous ordre :

Ammonitina - Hyatt 1889

Ordre :
Classe :
Embranchement :

Ammonoidea - Zittel 1884
Cephalopoda - Cuvier 1797
Mollusca - Linnaeus 1758

Documents
Publications et ouvrages contenant : Haugia variabilis

2013 M. K. Howarth,
« Part L, Revised, Volume 3B, Chapter 4: Psiloceratoidea, Eodoceratoidea, Hildoceratoidea. »,
Treatise Online N° 57, Paleontological Institute, University of Kansas (2013).
P. 100, Fig. 70, 1a-d

2011 P. Lacroix,
"Les Hildoceratidae du Lias moyen et supérieur des domaines NW européen et téthysien - Une histoire de famille",
Pierre Lacroix, 2011.
P. 245, Pl. 99, 100, 102, 103

2010 S. Guérin-Franiatte, R. Maquil, et P. Münzberger,
« Le Toarcien au Grand-Duché de Luxembourg : Biostratigraphie dans la région de Belvaux »,
Le Jurassique inférieur et moyen au Luxembourg, Travaux scientifiques du Musée d’Histoire Naturelle du Luxembourg, Ferrantia 62 (2010): P. 19?35.
Pl. 3 Fig. 3

2002 P. Fauré,
« Le Lias des Pyrénées - Thèse de Doctorat - Tome II »,
STRATA 39 (2002).
P. 721, Pl. 17
(=Haugia variabilis)
1972 J. Guex,
« Répartition biostratigraphique des ammonites du Toarcien moyen de la bordure sud des Causses (France) et révision des ammonites décrites par Monestier (1931) »,
Eclogae geologica Helvetica 66, n° 3 (1972).
Pl. II, fig. 1
(=Haugia variabilis)
Commentaires


Donnez votre avis sur cette ammonite :

Pseudo :
Mail :
Recopiez le mot suivant (Anti-Robots) :
Pseudo Message


Ammonite ajoutée le : 24 / 1 / 2014 ; Fiche mise à jour le : 20 / 4 / 2014 ; Collection : Emile HOURQUEIG ; Nombre de visualisations : 915


Qui sommes nous ? - Contact - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés