< Fiche



Nodicoeloceras fontis



Accueil ammonites Classification chronologique Classification taxonomique Classification géographique Classification alphabétique Commentaires Mises à Jours
Retour à la page de démarrage
Description

Fiche numéro :

431
Photo Photo Photo

Provenance :

Aveyron - France

Dimensions :

Diamètre : 15mm

Stratigraphie :

Toarcien moyen
Zone à bifrons
Sous Zone à bifrons

Description :

Spécimen pyriteux. N. fontis est le dernier représentant du genre et pourrait atteindre le début de la zone à variabilis.

En savoir plus sur cette ammonite



Classification

Genre :

Nodicoeloceras - Buckman 1926

Toarcien inferieur à Toarcien moye (Zone à Serpentinum à Zone à Bifrons)
France, Portugal, Maroc
Coquille évolute, tuberculée dans son stade morphologique juvénile, non tuberculée au stade adulte. Tours internes cadicônes, déprimés, devenant quadratiques à ovoïdes au stade adulte. Côtes latérales droites à légèrement arquées, l'inclinaison variable, parfois fibulées au stade juvénile, bifurquées ou polyfurquées. Côtes distantes. Tubercule ventro-latéral au moins dans les premiers tours. Aire ventrale large aplatie ou arrondie, côtes ventrales incurvées ou non vers l'ouverture. [Guex 1971][Howarth 2013][Rulleau 2013]

Sous famille :

Dactylioceratinae - Hyatt 1867

Pliensbachien supérieur à Toarcien moyen (Zone à Margaritatus à Zone à Variabilis)
Mondiale
Les côtes qui bifurquent au rebord ventrolatéral prédominent sur les côtes simples au sein de la sous famille. La présence ou l'absence de tubercules ventrolatéraux est variable. Dimorphisme sexuel notamment de taille. Grande variation intraspécifique des taxons au niveau de la compression ou depression de la section mais aussi de la tuberculisation. [Howarth 2013]

Famille :

Dactylioceratidae - Hyatt 1867

Pliensbachien inférieur à Toarcien moyen
Mondiale
Ammonite évolute ou involute (elle peut être sepenticone). Ce sont des ammonites présentant des côtes et également des tubercules. Cette famille préfigure les sptephanoceratines du Bajocien et les perisphinctines de l'oxfordien. Cette famille dérive de l'ammonite Prodactylioceras.

Super famille :

Eoderoceratoidea - Spath 1929

Sous ordre :

Ammonitina - Hyatt 1889

Ordre :
Classe :
Embranchement :

Ammonoidea - Zittel 1884
Cephalopoda - Cuvier 1797
Mollusca - Linnaeus 1758

Documents
Publications et ouvrages contenant : Nodicoeloceras fontis

2013 L. Rulleau et al.,
"Les Dactylioceratidae du Toarcien inférieur et moyen, une famille cosmopolite".
Dédale Editions, (2013).
Pl. 21

2002 P. Fauré,
« Le Lias des Pyrénées - Thèse de Doctorat - Tome II »,
STRATA 39 (2002).
P. 710, Pl. 9, fig. 7

1972 J. Guex,
« Répartition biostratigraphique des ammonites du Toarcien moyen de la bordure sud des Causses (France) et révision des ammonites décrites par Monestier (1931) »,
Eclogae geologica Helvetica 66, n? 3 (1972).
P. 631, Pl. IX, XII

Commentaires


Donnez votre avis sur cette ammonite :

Pseudo :
Mail :
Recopiez le mot suivant (Anti-Robots) :
Pseudo Message
Emile Nous avons tenu compte de vos remarques et modifié la fiche en conséquence. Merci à tous les deux.
Lambda Je confirme également N. fontis, qui se distinguerait de N. dayi par une costulation plus rigide et une aire ventrale plus bombé. Trait morphologique qui semble typiquement lié à de la covariation des caractères de Buckmann.
N. fontis est plus récent (Base de la Zone à Variabilis) que N. dayi (Sommet de la Zone à Bifrons) selon Rulleau et al. (2013).
rom1 Regarder Nodicoeloceras, en particulier fontis. Ne peut pas etre une Catacoeloceras en raison (entre autre) d'une paroi ombilicale bien trop abrupte et de la présence de tubercules ventro-latéraux.


Ammonite ajoutée le : 14 / 12 / 2013 ; Fiche mise à jour le : 3 / 1 / 2014 ; Collection : Dominique TEODORI ; Nombre de visualisations : 891


Qui sommes nous ? - Contact - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés