< Fiche



Phylloptychoceras sipho



Accueil Classification chronologique Classification taxonomique Classification géographique Classification alphabétique Commentaires Mises à JoursNews
Retour à la page de démarrage
Description

Fiche numéro :

420
Photo Photo

Provenance :

Haute Garonne - France

Dimensions :

Longueur : 43mm

Stratigraphie :

Maastrichtien supérieur
Zone à fresvillensis

Description :

Espèce rare du Maastrichtien supérieur, jamais signalée en Haute Garonne.
Fragmentaire ici on retrouve un coude pincé ainsi que deux hampes la plus longue porte une costulation typique de l'espèce. On peut y observer un début d'incurvation à l'apex. Noter la présence de deux constrictions au niveau du coude. Ce spécimen se situe entre les stades juvénile et adultes au niveau de sa morphologie et de sa costulation.
Les sutures ne sont pas visibles.

En savoir plus sur cette ammonite



Classification

Genre :

Phylloptychoceras - Spath 1953

Maastrichtien supérieur (Zone à Fresvillensis et Terminus)
Inde, Antarctique, France, Belgique, Hollande...
Genre peu courant. On retrouve des constrictions sur toute la coquille ou seulement au niveau du coude, la costulation comprend des côtes émoussées plus ou moins nombreuses pouvant donner un aspect ondulé à la hampe. [Moore 1996]

Sous famille :

Polyptychoceratinae - Matsumoto 1938

Coniacien supérieur à Campanien inférieur
Mondiale
Ammonites à enroulement plan avec un ou plusieurs retours la partie initiale est généralement incurvée

Famille :

Diplomoceratidae - Spath 1926

Turonien - Maastrichtien
France (Landes, Corbières) Danemark, Antarctique, Mondiale
Ils sont considérés comme les descendants des nostocératidés et particulièrement des Hyphantoceras. Ils disparaissent peu avant la limite K/T. Leur enroulement se compose d'un hélice lâche, crioconique ou elliptique. Le stade initial est communément rectiligne, lisse et pourvu de constrictions. Certaines formes développent des allures ptychocératides extrêmes. L'ornementation est composée de côtes annulaires, tranchantes et atuberculées. On retrouve parfois la préssence de tubercules ventro latérales

Super famille :

Turrilitoidea - Meek 1876

Sous ordre :

Turrilitina - Beznosov & Mikhailova 1983

Ordre :
Classe :
Embranchement :

Ammonoidea - Zittel 1884
Cephalopoda - Cuvier 1797
Mollusca - Linnaeus 1758

Documents
Publications et ouvrages contenant : Phylloptychoceras sipho

2006 J.W.M. Jagt et al.
“First Record of  Phylloptychoceras (Ammonoidea) from the Maastrichtian Type Area, The Netherlands,”
Bulletin de L’institut Royal Des Sciences Naturelles de Belgique, Sciences de La Terre
P. 99, Pl. 1


1993 P. D. Ward et W. J. Kennedy,
« Maastrichtian ammonites from the Biscay region (France, Spain) »,
The paleontological society
Fig. 18.8, 43.3, 43.4


1992 Kennedy W. J.
Hetermorph ammonites from the upper Maastrichtian of Pondicherry,south India
The Paleontological association
709


1989 Kennedy, W. J.
“Thoughts on the Evolution and Extinction of Cretaceous Ammonites.,”
Procedins of the Geologists Association
Fig. 18


1953 Spath L. F.
“The Upper Cretaceous Cephalopod Fauna of Grahamland,”
Scientific Reports of the British Antartic Survey
Pl. XI, fig. 7


Commentaires


Donnez votre avis sur cette ammonite :

Pseudo :
Mail :
Recopiez le mot suivant (Anti-Robots) :
PseudoMessage
L. Barathieu Bravo pour la découverte ! On peut voir des ammonites y ressemblant fort provenant du Cotentin au Musée de Cherbourg. Mais pour les trouver c'est autre chose ! [Fb comment]


Ammonite ajoutée le : 5/11/2013 ; Fiche mise à jour le : 5/11/2013 ; Collection : Emile HOURQUEIG ; Nombre de visualisations : 791


Qui sommes nous ? - Contact - Remerciements - Liens - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés