< Fiche



Neocosmoceras sayni



Accueil ammonites Classification chronologique Classification taxonomique Classification géographique Classification alphabétique Commentaires Mises à Jours
Retour à la page de démarrage
Description

Fiche numéro :

393
Photo

Provenance :

Gard - France

Dimensions :

56mm

Stratigraphie :

Berriasien supérieur
Zone à boissieri
Sous Zone à paramimounum

Description :

Superbe spécimen, espèce type du genre.

Ammonites dont l'ornementation consiste en côtes principales simples, épaisses, trituberculées, s'interrompant nettement dans la région siphonale. Ils sont en outre pourvus de côtes intercalaires simples assez fines réparties de façon irrégulière dans les tours internes et sur la loge. On retrouve de nombreux variants dont la costulation est plus ou moins vigoureuse. [Le Hégarat 1971]


Classification

Genre :

Neocosmoceras - Blanchet 1922

Berriasien
Europe du sud, Afrique du Nord, Madagascar, Pakistan, Himalaya, Pérou, Argentine...
Ammonites discoïdes, comprimées faites de tours à croissance lente en hauteur. Section polygonale plus haute que large légèrement bombée. Région ventrale d'abord concave devenant progressivement convexe vers la fin de la coquille. Ombilic assez ouvert et très peu profond. L'ouverture est munie d'apophyses jugales. L'ornementation est faite de côtes principales proverses, pourvues de trois rangées de tubercules : l'une ombilicale, l'autre médio-latérale, la troisième, la plus développée est sur le bord ventral et munie d'une apophyse épineuse dans le domaine de la loge. Les côtes se ramifient au tubercule latéral. La majorité des côtes partent isolément de l'ombilic. En plus des côtes principales on observe des côtes intercalaires. Parfois à partir du tubercule ombilical les côtes se soudent en deux. [Nikolov 1992]

Sous famille :

Neocomitinae - Spath 1924

Tithonien supérieur à Hauterivien inférieur
Mondiale
Ventre plat à arrondi avec des épaulements anguleux. On retrouve typiquement quelques côtes ou toutes les côtes qui bifurquent au niveau de l'épaulement. [Moore 1996]

Famille :

Berriasellidae - Spath 1922

Tithonien supérieur à Berriasien supérieur
Mondiale
Ammonites plus ou moins comprimées. Les côtes naissent seules au rebord ombilical puis bifurquent à mi flanc, ou plus haut sur le flanc. Le ventre est tabulé ou arrondi selon le stade de croissance. L'ornementation peut ne présenter aucun tubercule ou des association de tubercules ombilicaux, ventro latéraux, latéraux. [Moore 1996]

Super famille :

Perisphinctoidea - Steinmann 1890

Sous ordre :

Ammonitina - Hyatt 1889

Ordre :
Classe :
Embranchement :

Ammonoidea - Zittel 1884
Cephalopoda - Cuvier 1797
Mollusca - Linnaeus 1758

Documents
Publications et ouvrages contenant : Neocosmoceras sayni

1992 Nikolov
Les ammonites de la famille Berriasellidae, Spath 1922
Edition de l`académie Bulgare des sciences
218

Commentaires


Donnez votre avis sur cette ammonite :

Pseudo :
Mail :
Recopiez le mot suivant (Anti-Robots) :
Pseudo Message


Ammonite ajoutée le : 11 / 4 / 2013 ; Fiche mise à jour le : 24 / 4 / 2013 ; Collection : Dominique TEODORI ; Nombre de visualisations : 784


Qui sommes nous ? - Contact - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés