< Fiche



Lecointriceras fleuriausianum



Accueil ammonites Classification chronologique Classification taxonomique Classification géographique Classification alphabétique Commentaires Mises à Jours
Retour à la page de démarrage
Description

Fiche numéro :

355
Photo

Provenance :

Maine et Loire - France

Dimensions :

Diamètre : 90mm

Stratigraphie :

Turonien moyen
Zone à woolgari
Sous Zone à turoniense

Description :

Ammonites de tailles moyennes. L'enroulmeent initialement involute devient évolute avec la croissance. L'ombilic est relativement profond et le bord ventral arrondi. La section est comprimée. L'ornementation comprend des bullae ombilicaux plus ou moins marqués donnant naissance à des paries de côtes élargies et basses. L'intensité des côtes diminue sur le flanc, puis réapparaissent pour former les tubercules ventro latéraux internes. Ce tubercule latéroventral est relié par une côte forte au clavi ventro latéral interne. On retrouve ensuite un clavi siphonal. Cette ornementation varie entre les différents individus, on retrouve des individus très tuberculés avec des côtes fortes, d'autres plus graciles.
A l'âge adulte les Lecointriceras peuvent ressembler à Mammites, cependant, on ne retrouve jamais de tubercules siphonaux sur ce dernier genre alors qu'on le retrouve chez Lecointriceras.[Kennedy 1980]

En savoir plus sur cette ammonite



Classification

Genre :

Lecointriceras - Kennedy 1980

Turonien moyen
France (Touraine, Aquitaine), Espagne du Nord, Tchécoslovaquie, Allemagne du Nord, Sud de l'Angleterre
Ammonite de taille moyenne. Involute sur les tours internes et les tours moyens puis devient évolute en fin de croissance. La section est trapézoïdale dans les tours internes, on retrouve des bullae ombilicaux espacés donnant naissance à paires de côtes basses et larges. On retrouve quelques côtes intercalaires. Toutes les côtes portent un clavi ventro latéral et siphonal. L'apparition et la persistance du clavi ventro latéral est variable. Dans les tours moyens le ventre s'élargit et s’aplatit. Les clavi ventro latéraux se transforment progressivement en tubercules. La dernière partie de la chambre d'habitation est contractée, tubulaire et peu ornementée à l'exception de lignes de croissance. [Kennedy 1980]

Sous famille :

Collignoniceratinae - Wright 1951

Cenomanien supérieur à Coniacien supérieur
Cosmopolite
Ammonites de formes comprimées. La section des tours va de carrée à rectangulaire. L'aire ventrale est parcourue par une carène finement à grossièrement dentelée. On retrouve des tubercules en générale ombilicaux et latéro-ventraux internes et externes plus ou moins proéminents allant de clavi à épineux. Dans certains genres l’ornementation s’affaiblit avec l’âge.

Famille :

Collignoniceratidae - Wright & Wright 1951

Cénomanien supérieur à Campanien moyen.
France, Aude, Touraine, Dordogne, Charentes...
Cette famille dérive probablement du genre Acanthoceratidae Thomelites. Formes d'involutes à évolutes, comprimées, de section ovale à carrée, avec une carène continue ou dentelée. Les côtes portent de 1 à 5 tubercules.

Super famille :

Acanthoceratoidea - Grossouvre 1894

Sous ordre :

Ammonitina - Hyatt 1889

Ordre :
Classe :
Embranchement :

Ammonoidea - Zittel 1884
Cephalopoda - Cuvier 1797
Mollusca - Linnaeus 1758

Documents
Publications et ouvrages contenant : Lecointriceras fleuriausianum

2014 Robaszinski et Al.
"Le Turonien des massifs d’Uchaux et de la Cèze - Migration globale d’ammonites et conséquences sur la zonation internationale, rudistes et corrélation entre les massifs."
Académie Royale des Sciences. Mémoires de la Classe des Sciences, 2014. Collection in-4°, IVe série, tome 2, No 2095
P. 153, Pl 15

2006 J. C. Fischer et al.
“Révision Critique de La Paléontologie Française d’Alcide d’Orbigny,”
Backhuys Publishers, Leiden, Pays-Bas
P. 127, Pl. 58

1996 C. W. Wright, J. H. Calloman, et M. K. Howarth,
« Treatise on Invertebrate Paleontology - Part L : Mollusca 4 Revised - Volume 4 : Cretaceous Ammonoidea »,
in Treatise on Invertebrate Paleontology, 1996.
P. 184, Pl. 141

1995 R. Santamaria Zabala,
« Los Ammonoideos del Cenomaniense superior al Santoniense de la plataforma nord-castellana y la cuenca navarro cántabra. Parte II. Sistemática: Acanthocerataceae »,
Treballs del Museu de Geologia de Barcelona 4 (1995).
P. 64, Pl. 1 fig. 2

1984 Amédro, F.
Les ammonites de l'Autoroute "L'Aquitaine", France (Turonien et Santonien)
Cretaceous research 1985
fig 9

Commentaires


Donnez votre avis sur cette ammonite :

Pseudo :
Mail :
Recopiez le mot suivant (Anti-Robots) :
Pseudo Message


Ammonite ajoutée le : 27 / 2 / 2013 ; Fiche mise à jour le : 9 / 12 / 2014 ; Collection : Emile HOURQUEIG ; Nombre de visualisations : 604


Qui sommes nous ? - Contact - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés