< Fiche



Texanites (Texanites) sp.



Accueil ammonites Classification chronologique Classification taxonomique Classification géographique Classification alphabétique Commentaires Mises à Jours
Retour à la page de démarrage
Description

Fiche numéro :

353
Photo

Provenance :

Dordogne - France

Dimensions :

Diamètre 140mm

Stratigraphie :

Santonien inférieur
Zone à polyopsis
Sous Zone à gallicus

Description :

Ammonite de conservation médiocre, mais il est très difficile de trouver un Texanites digne de ce nom dans le Périgord. Certains dirons qu'il faut de la chance pour en trouver...celle ci a été trouvée depuis la voiture en roulant...comme quoi !
Elle a été trouvé ex situ dans un terrain santonien, l'allure globale correspond à celle d'un Texanites les cinq rangées de tubercules caractéristiques sont difficilement observables. L'identification spécifique est difficile à aborder de part la conservation, mais il est fort probable qu'il s'agisse de l'espèce gallicus, seul représentant retrouvé en Dordogne. Elle y signe d'ailleurs le santonien inférieur, dans les corbières elle est index de zone du santonien moyen, même si elle y est présente dès le santonien inférieur.


Classification

Sous genre :

(Texanites) - Spath 1932

Coniacien supérieur à Campanien inférieur
France (Aquitaine, Corbières), Espagne, Madagascar, Etats Unis
Les côtes portent 5 tubercules précocement. Ils sont régulièrement espacés.

Genre :

Texanites - Spath 1932

Coniacien supérieur à Campanien inférieur
France (Aquitaine, Corbières), Espagne, Madagascar, Etats Unis
Ammonites de tailles variables atteignant de grandes tailles. Enroulement évolute à involute. Comprimées, à tours hauts, flancs plats sur les tours internes puis convergents vers un ventre étroit à carène continue. Quelques espèces ont une section subquadratique. Côtes denses, fortes, droites à légèrement flexueuses, portant d’abord 3 puis 5 à 6 tubercules, les 2 latéraux s’ajoutant à ceux de l’ancêtre Paratexanites. Les côtes intercalaires sont rares. [Klinger 1980]

Sous famille :

Texanitinae - Collignon 1948

Coniacien inférieur à Campanien moyen
France (Aude, Charente, Dordogne...) Madagascar, Amérique du Nord, Japon...
Groupe prolifique. Dérive probablement des Subprionocyclus. On retrouve une transformation de la rangée de tubercules siphonaux qui devient une carène. Evolutes à modérément involutes. La section est comprimée à épaisse. Les côtes portent entre 3 à 6 tubercules. L'ornementation peut s'affaiblir à maturité. [Klinger 1980]

Famille :

Collignoniceratidae - Wright & Wright 1951

Cénomanien supérieur à Campanien moyen.
France, Aude, Touraine, Dordogne, Charentes...
Cette famille dérive probablement du genre Acanthoceratidae Thomelites. Formes d'involutes à évolutes, comprimées, de section ovale à carrée, avec une carène continue ou dentelée. Les côtes portent de 1 à 5 tubercules.

Super famille :

Acanthoceratoidea - Grossouvre 1894

Sous ordre :

Ammonitina - Hyatt 1889

Ordre :
Classe :
Embranchement :

Ammonoidea - Zittel 1884
Cephalopoda - Cuvier 1797
Mollusca - Linnaeus 1758

Documents
Publications et ouvrages contenant : Texanites sp.

1993 Kennedy
Lower Campanian (Upper Cretaceous) Ammonites from the Merchantville Formation of New Jersey, Maryland and Delaware
The Paleontological Association
836

Commentaires


Donnez votre avis sur cette ammonite :

Pseudo :
Mail :
Recopiez le mot suivant (Anti-Robots) :
Pseudo Message


Ammonite ajoutée le : 25 / 2 / 2013 ; Fiche mise à jour le : 26 / 2 / 2013 ; Collection : Emile HOURQUEIG ; Nombre de visualisations : 565


Qui sommes nous ? - Contact - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés