< Fiche



Imerites dichotomus



Accueil Classification chronologique Classification taxonomique Classification géographique Classification alphabétique Commentaires Mises à JoursNews
Retour à la page de démarrage
Description

Fiche numéro :

352
Photo

Provenance :

Alpes de Haute Provence - France

Dimensions :

Diamètre : 35mm

Stratigraphie :

Barremien supérieur
Zone à giraudi
Sous Zone à giraudi

Description :

Microconque. Spécimen comprimé, turicône non fossilisé, ne présente pas le stade terminal avec crosse.
Les tours internes sont communs aux dimorphes, le turicône est de section subcirculaire ou elliptique. L'ornementation est constituée de côtes sinueuses généralement simples. La morphologie est de type iméricône tripartite. Après le turicône on retrouve un enroulement spiralé puis une hampe et une crosse. La taille adulte de dépasse pas 6mm. La croissance du tour en hauteur est assez rapide. On retrouve deux stades dans la croissance après le turicône. Un stade avec des côtes fibulées dans les tours éliptiques puis le stade adulte qui est caractérisé par la disparition des côtes fibulées et des tubercules latéraux. [Bert 2009]


Classification

Genre :

Imerites - Rouchadze 1933

Barremien supérieur (Zone à giraudi)
Méditéranée
Genre dimorphique de taille petite à moyenne. Les macroconques sont de type criohétérocône et les microconques à enroulement éliptique (iméricône) ou tripartite. La partie initiale de la coquille est hélicoïdale et similaire selon les dimorphes. L'ornementation est faite de côtes simples ou bifurquées dès la région ombilicale. Leur relief est forcé sur le ventre mais atténué au niveau du sillon. Le sillon est bordé par des renflements tuberculiformes plus ou moins marqués. Le reste du phragmocône est orné de côtes simples ou fibulées bituberculées. Au cours de l'ontogenèse, les tubercules latéraux disparaissent progressivement de même que les tubercules périventraux qui se transforment en simples nodosités. Les côtes se renforcent nettement sur le ventre. La question de leur appartenance à la famille des Hemihoplitidae ou des Heteroceratidae a été discutée, en effet le genre se rapproche des Hemihoplitidae par sa bituberculisation et se rapproche des Heteroceratidae par la présence d'un turicône. [Bert 2009]

Sous famille :

Gassendiceratinae - Bert 2006

Barremien supérieur
Méditerranée

Famille :

Hemihoplitidae - Spath 1924

Barremien supérieur
Méditerranée, Argentine...
Famille des Emericiceras. Cette famille regroupe des ammonites à différents types d'enroulement, planspiralé (Hemihoplites) à déroulé avec un turicône (Imerites). On retrouve cependant des stades ontogéniques communs dans l'ornementation. Le déroulement et l'apparition du turicône serait le résultat de l'évolution entre Pseudoshasticrioceras et Imerites. Les côtes sont simples et droites parfois fibulées. On peut retrouver la présence de tubercules. [Bert 2006]

Super famille :

Ancyloceratoidea - Gill 1871

Sous ordre :

Ancyloceratina - Wiedmann 1966

Ordre :
Classe :
Embranchement :

Ammonoidea - Zittel 1884
Cephalopoda - Cuvier 1797
Mollusca - Linnaeus 1758

Documents
Publications et ouvrages contenant : Imerites dichotomus

2011 D. Bert et S. Bersac,
« Buts et méthodes du “levé de coupe” »,
Fossiles
P. 59


2010 Bert
The dichotomus horizon proposal for a new biochronologic unit of the Giraudi zone of the upper Barremian os southeastern France
Carnets de Géologie
9


2009 Bert
L’origine des Imerites Rouchadze, 1933 résultat d’une innovation chez les Gassendiceratinae Bert, Delanoy & Bersac, 2006 (Ammonoidea, Ancyloceratina)
Annales de Paléontologie
24


1994 G. Delanoy
« Les zones à Feraudianus, Giraudi et Sarisini du Barrémien supérieur de la région stratotypique d’Angles - Barrême - Castellane (Sud-Est de la France) »
Géologie Alpine
Pl. 2, 3
(=Imerites dichotomum)

Commentaires


Donnez votre avis sur cette ammonite :

Pseudo :
Mail :
Recopiez le mot suivant (Anti-Robots) :
PseudoMessage
Emile Ah oui en effet, j'ai lu le papier de D. Bert un peu vite, c'est le genre Imerites qui démarre à la fin de la zone à Sartousiana et pas l'espèce dichotomus...
Alors, erreur de strati, d'identification spécifique ou les deux d'un coup ? il va falloir que je cerne le problème !
Merci de me l'avoir signalé !
allblues Salut !
Jolie petite Ammo !
Une petite erreur apparemment !
Imerites dichotomus est présent dans la zone à Giraudi (sz Giraudi) et non dans la zone à Sartousiana (Bert 2010) (à moins d'un changement très récent ....)
Continuez comme ça
a+


Ammonite ajoutée le : 20/2/2013 ; Fiche mise à jour le : 23/8/2013 ; Collection : Emile HOURQUEIG ; Nombre de visualisations : 797


Qui sommes nous ? - Contact - Remerciements - Liens - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés