< Fiche



Gravesia irius



Accueil Classification chronologique Classification taxonomique Classification géographique Classification alphabétique Commentaires Mises à JoursNews
Retour à la page de démarrage
Description

Fiche numéro :

341
Photo Photo Photo

Provenance :

Lot et Garonne - France

Dimensions :

240mm

Stratigraphie :

kimméridgien supérieur
Zone à autissodoriensis
Sous Zone à irius

Description :

Gravesia irius morphe irius, Macroconque
Spécimen compressé comme souvent dans ce gisement. Les individus Quercynois et Charentais ne sont sans doute pas complètement synchrones.
Les Gravesia irius présentent deux morphes :
- Gravesia irius tansiens est dans la continuité de Gravesia lafauriana. On retrouve une distalisation de la bifurcation sur le flanc
- Gravesia irus irius montre progressivement une disparition de la livrée perisphinctoïde
Croissance rapide de la spire en hauteur et en épaisseur dans le tours internes. Enroulement involute. Section subtrapézoïdale et arrondie variant de semi circulaire à ovalaire. Ornementation constituée de bullae plus ou moins prononcées situées principalement dans les tours internes. Succession de trois stades ornementaux.
1 Côtes courtes bi ou tri furquées au niveau du quart du flanc
2 Bullae plus ou moins noduleuses avec côtes quadri ou polyfurquées
3 Disparition progressive des côtes, persistance des seules bullae
[Hantzpergue 1989]


Ammonites similaires
 photo
Gravesia irius
kimméridgien
Lot et Garonne
 photo
Gravesia irius
Kimmeridgien
Lot

Classification

Genre :

Gravesia - Salfeld 1913

Kimmeridgien supérieur - Tithonien inférieur
Biome franco-germanique
Ammonites pouvant atteindre 500mm pour les macroconques. L'enroulement est plus ou moins involute. La croissance de la spire est rapide, l'ombilic est profond. Section, semi circulaire, subcirculaire, subtrapézoïdale, subquadratique. Ornementation vigoureuse des tours initiaux et moyens, évanescente dans les tours adultes. Les côtes naissent de bullae ombilicaux. On retrouve des faisceaux de 2 à 3 côtes secondaires ininterrompues sur l'aire ventrale souvent disposées en alternance. On peut retrouver des constrictions dans les tours internes.

Sous famille :

Perisphinctinae - Steinmann 1890

Bajocien moyen à Tithonien
Mondiale
Sous famille regroupant un très grand nombre d'ammonites proches du genre Perisphinctes

Famille :

Perisphinctidae - Steinmann 1890

Bajocien moyen à Tithonien
Mondiale
Famille construite autour du genre Perisphinctes. L'ornementation se caractérise par une division des côtes, bi-tri-quadrifurquées, la livrée est souvent régulière les côtes fines non tuberculées. On retrouve un dimorphisme sexuel de taille important. Les stades adultes macroconques se caractérisent souvent par une diminution de l'ornementation contrairement au microconques qui conservent une ornementation sur toute leur coquille et présentent des apophyses.

Super famille :

Perisphinctoidea - Steinmann 1890

Sous ordre :

Ammonitina - Hyatt 1889

Ordre :
Classe :
Embranchement :

Ammonoidea - Zittel 1884
Cephalopoda - Cuvier 1797
Mollusca - Linnaeus 1758

Documents
Publications et ouvrages contenant : Gravesia irius

2005 Schweigert
First record and correlation value of Aulacostephanus cf.subundorae (PAVLOW)(Ammonoidea, Upper Jurassic) from SW Germany
Neues Jahrbuch fur Geologie u. Palaontologie
75


Commentaires


Donnez votre avis sur cette ammonite :

Pseudo :
Mail :
Recopiez le mot suivant (Anti-Robots) :
PseudoMessage


Ammonite ajoutée le : 12/1/2013 ; Fiche mise à jour le : 1/2/2013 ; Collection : Dominique TEODORI ; Nombre de visualisations : 526


Qui sommes nous ? - Contact - Remerciements - Liens - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés