< Fiche



Romaniceras (Yubariceras) ornatissimum



Accueil ammonites Classification chronologique Classification taxonomique Classification géographique Classification alphabétique Commentaires Mises à Jours
Retour à la page de démarrage
Description

Fiche numéro :

295
Photo Photo Photo Photo

Provenance :

Indre et Loire - France

Dimensions :

Diamètre : 165mm ; Ombilic : 60mm

Stratigraphie :

Turonien moyen
Zone à woolgari
Sous Zone à ornatissimum

Description :

Individu complet de petite taille. Il présente sur sa loge d'habitation encore un tubercule ombilical le premier tubercule du milieu du flanc ainsi que les tubercules ventro latéraux internes externe et siphonal conservés. Les tours internes eux présentent l'ornementation classique du sous genre avec ses onze rangées de tubercules.<br />
Ces ammonites ont une variabilité importante, on retrouve des morphes robustes d'autres plus graciles. L'épaisseur des tours est importante et croît rapidement. Les individus adultes les plus importants atteignent plus de 30cm dans ce gisement.<br />
Pour avoir une idée de la variabilité de l'espèce voir les spécimens d'Hervé Châtelier.


Ammonites similaires
 photo
Romaniceras (Yubariceras) ornatissimum
Turonien
Indre et Loire
 photo
Romaniceras (Yubariceras) ornatissimum
Turonien
Indre et Loire

Classification

Sous genre :

(Yubariceras) - Matsumoto, Saito & Fukada 1957

Turonien moyen
France, Nigéria, Madagascar, Israel, Mexique...
Sous genre de Romaniceras caractérisée par ses 11 rangées de tubercules. Les côtes se dédoublent en côtes secondaires sur le ventre. La section est ronde à quadratique.

Genre :

Romaniceras - Spath 1923

Turonien moyen à supérieur
Mondiale
Ammonites issues des Kamerunoceras. Ce sont des ammonites globalement évolutes. L`ornementation des tours externes est caractéristiques avec de 9 à 13 rangées de tubercules portés par des cotes fortes, ces tubercules peuvent disparaitrent sur les individus adultes sur lesquels on ne retrouve que des cotes fortes. Les tours internes sont lisses et peuvent porter des constrictions et de fines cotes. La section est globalement de ronde à subquadratique.

Sous famille :

Euomphaloceratinae - Cooper 1978

Cenomanien supérieur à Coniacien inférieur
Mondiale
Ammonites portant des constrictions dans les tours jeunes et moyens. Multituberculés (ombilical, ventro-latéraux, siphonaux) et évolutes, dérivant probablement des Calycoceras ou Acanthocerass. On retrouve des côtes intercalaires augmentant le nombre de tubercules sur la carène. [Kennedy 1979]

Famille :

Acanthoceratidae - De Grossouvre - 1894

Albien supérieur à Coniacien
Cosmopolite
Famille très représentée en Europe au début du crétacé supérieur. Elle est issue des Lyelliceratides. Certaines formes sont typiquement évolutes avec une section très déprimée à très comprimée. Ils sont fortement tuberculés avec des tubercules ombilicaux et ventrolatéraux. La costulation peut se développer ou s`atténuer sur la loge d`habitation. [Barroso-Barcellina 2007]

Super famille :

Acanthoceratoidea - Grossouvre 1894

Sous ordre :

Ammonitina - Hyatt 1889

Ordre :
Classe :
Embranchement :

Ammonoidea - Zittel 1884
Cephalopoda - Cuvier 1797
Mollusca - Linnaeus 1758

Documents
Publications et ouvrages contenant : Romaniceras ornatissimum

2014 Robaszinski et Al.
"Le Turonien des massifs d’Uchaux et de la Cèze - Migration globale d’ammonites et conséquences sur la zonation internationale, rudistes et corrélation entre les massifs."
Académie Royale des Sciences. Mémoires de la Classe des Sciences, 2014. Collection in-4°, IVe série, tome 2, No 2095
P. 141, Pl 16-18

2006 F. Amédro, B. Matrion, et F. Robaszinski,
« Romaniceras (Yubariceras) ornatissimum (Stoliczka, 1864)?: une ammonite rare dans les craies du Turonien moyen de l’Aube (France) »,
Bulletin d’Information des Géologues du Bassin de Paris 43, n? (4)
Pl. 1

2004 F. Barroso-Barcellina
“Acanthoceratidae y Zonación de Ammonites Del Cenomaniense Superior y Del Turoniense Inferior En El Área de Puentedey, Cuenca Vasco-Cantábrica, España,”
Colloquios de Paleontologia (54)
P. 95

1995 R. Santamaria Zabala,
« Los Ammonoideos del Cenomaniense superior al Santoniense de la plataforma nord-castellana y la cuenca navarro cántabra. Parte II. Sistemática: Acanthocerataceae »,
Treballs del Museu de Geologia de Barcelona 4 (1995).
P. 37, Pl. 2 fig. 2

Commentaires


Donnez votre avis sur cette ammonite :

Pseudo :
Mail :
Recopiez le mot suivant (Anti-Robots) :
Pseudo Message


Ammonite ajoutée le : 14 / 10 / 2012 ; Fiche mise à jour le : 15 / 10 / 2012 ; Collection : Emile HOURQUEIG ; Nombre de visualisations : 829


Qui sommes nous ? - Contact - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés