< Fiche



Aegasteroceras blakei



Accueil Classification chronologique Classification taxonomique Classification géographique Classification alphabétique Commentaires Mises à JoursNews
Retour à la page de démarrage
Description

Fiche numéro :

25
Photo

Provenance :

Saone et Loire - France

Dimensions :

Diamètre : 230 mm Ombilic : 90mm Epaisseur à l'ouverture : 70mm

Stratigraphie :

Sinemurien supérieur
Zone à obtusum
Sous Zone à stellare

Description :

Asteroceratidae le plus fréquemment retrouvé en Bourgogne.L'espèce peut atteindre 25cm. Cette ammonite n'est pas tout à fait complète et devait atteindre ou légèrement dépasser cette taille. La plupart du temps cette espèce est trouvée sous forme microconque beaucoup plus petite (5-6cm). Les Aegasteroceras se différencient des Asteroceras par la disparition de l'épaulement latéral et la disparition des sillons autour de la carène. D'autre part la costulation semble plus marquée chez les Aegasteroceras. On différencie cette espèce de A. sagittarium qui ne présente pas de carène ni de sillons périsiphonaux. Cette ammonite a été trouvée sur le fameux chantier de la voie express en 2008, une des dernières rescapées puisque le lendemain tout était recouvert. J'ai fini de l'extraire de son bloc sous un orage alors que la nuit tombée...c'est une rescapée...


Classification

Genre :

Aegasteroceras - Spath 1925

Sinemurien supérieur (Zone à Obtusum)
Europe (France (Bourgogne) Angleterre), Maroc, Amérique du Nord, Amérique du Sud.
Ce genre regroupe des Asteroceratidae proches du genre Asteroceras dont il est probablement le descendant. Enroulement évolute, l'ombilic comprend 40% du diamètre, la section est arrondie. L'aire ventrale est arrondie et peut porter une carène. Les côtes sont droites et peuvent se courber vers l'avant à l'approche du ventre. Sur certaines formes les côtes traversent l'aire siphonale sans interruption en un chevron à peine proverse.[Howarth 2013]

Sous famille :

Asteroceratinae - Spath 1946

Sinemurien
Europe (France, Angleterre, Allemagne..)
Taille moyenne à grande. Formes d’involutes à évolutes. Section de circulaire à oblongue. Ventre large portant une carène ventrale pouvant porter des sillons et carènes latérales plus ou moins marqués selon les genres, les espèces ou le stade ontogénétique. Costulation assez accentuée, caractérisée par l’absence de tubercules, les côtes sont fines et saillantes et peuvent s'incurver à l'approche du ventre. [Howarth 2013]

Famille :

Arietitidae - Hyatt 1875

Hettangien à Sinemurien
France (Bourgogne, Jura) Angleterre..., Mondiale
Ammonites pouvant atteindre de très grandes tailles. Evolutes, serpenticones avec des côtes simples et une carène simple ou bisulquée. La section est déprimée, subquadratique ou comprimée. La densité de costulation augmente généralement avec la taille mais l'ornementation et sa fréquence peuvent décliner sur le dernier tour des grandes formes. [Howarth 2013]

Super famille :

Psiloceratoidea - Hyatt 1867

Sous ordre :

Ammonitina - Hyatt 1889

Ordre :
Classe :
Embranchement :

Ammonoidea - Zittel 1884
Cephalopoda - Cuvier 1797
Mollusca - Linnaeus 1758

Documents
Publications et ouvrages contenant : Aegasteroceras blakei

Commentaires


Donnez votre avis sur cette ammonite :

Pseudo :
Mail :
Recopiez le mot suivant (Anti-Robots) :
PseudoMessage


Ammonite ajoutée le : 0/0/0 ; Fiche mise à jour le : 0/0/0 ; Collection : Emile HOURQUEIG ; Nombre de visualisations : 610


Qui sommes nous ? - Contact - Remerciements - Liens - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés