< Fiche



Pachydiscus (Pachydiscus) haldemsis



Accueil ammonites Classification chronologique Classification taxonomique Classification géographique Classification alphabétique Commentaires Mises à Jours
Retour à la page de démarrage
Description

Fiche numéro :

233
Photo

Provenance :

Landes - France

Dimensions :

Diamètre : 95mm

Stratigraphie :

Campanien supérieur
Zone à hyatti

Description :

Ce spécimen correspond bien aux formes de P. (P.) haldemsis décrites en Aquitaine, ce spécimen en partie restauré présente une partie de sa loge d'habitation. L’ornementation est stable sur le phragmocône, les côtes primaires rectiradiées nettes mais peu saillantes, longues (moitié de la hauteur) nombreuses (25 à 30 sur le dernier tour de phragmocône) elles sont souvent bi ou tri furquées, les côtes secondaires sont très nombreuses (60) et proverses passant la région ventrale. A taille adulte la coquille est plus épaisse, plus évolute, la costulation s’espace et s’accentue. Les tours internes sont très finement costulés avec de nombreuses côtes simples, parfois saillantes et irrégulièrement espacées.




Classification

Sous genre :

(Pachydiscus) - Zittel 1984

Santonien - Maastrichtien
Mondiale
Le sous-genre Pachydiscus regroupe des formes dont l’ornementation persiste jusqu’à mi-croissance, avec des côtes ombilicales ou latérales se maintenant jusqu’à la maturité. [Kennedy 1986]

Genre :

Pachydiscus - Zittel 1884

Santonien - Maastrichtien
Mondiale
Ammonites pouvant atteindre de grandes tailles. Ce sont des ammonites qui sont modérément involutes déprimées à comprimées. Les flancs sont hauts et plats parfois convexes. Les côtes principales sont droites et parfois faiblement incurvées. On peut retrouver des bullae sur ces côtes primaires. Les côtes secondaires ne se différencient pas toujours bien. Côtes ombilicales avec ou sans bullae, pouvant persister ou disparaître à maturité. [Kennedy 1986]

Famille :

Pachydiscidae - Spath 1922

Albien - Maastrichtien
France (Landes, Dordogne, Corbières, Pyrénées Atlantiques...) Manche, Monde entier
Cette famille dérive probablement des desmoceratines. Elle s'en distingue par le développement d'une forte costulation recoupant généralement le ventre et une forte tuberculisation tout au moins sur l'épaulement ombilical.

Super famille :

Desmoceratoidea - Zittel 1895

Sous ordre :

Ammonitina - Hyatt 1889

Ordre :
Classe :
Embranchement :

Ammonoidea - Zittel 1884
Cephalopoda - Cuvier 1797
Mollusca - Linnaeus 1758

Documents
Publications et ouvrages contenant : Pachydiscus haldemsis

2009 A. Soliman et al.,
« Dinoflagellate cysts and Ammonoids from Upper Cretaceous sediments of the Pemberger Formation (Krappfeld, Carinthia, Austria) »,
Annalen des Naturhistorischen Museums in Wien 110, n? A (2009): 401?421.
Pl. 3, figs. 1, 2

2001 Courville Ph.
Les ammonites spiralées du Campanien et du Maastrichtien de Tercis les Bains (Landes, France)
Elsevier
P 534

1986 Kennedy W.J.
Campanian and Maastrichtian ammonites from Northern Aquitaine, France
The paleontological association London
P 45, Pl 5, Fig 11, 17

1984 W. J. Kennedy et H. Summesberger,
« Upper Campanian Ammonites form the Gschliefgraben (Ultrahlevetic, Upper Austria) »,
Beiträge zur Paläontologie 11 (1984).
Pl. 4-7, 13

Commentaires


Donnez votre avis sur cette ammonite :

Pseudo :
Mail :
Recopiez le mot suivant (Anti-Robots) :
Pseudo Message


Ammonite ajoutée le : 8 / 10 / 2011 ; Fiche mise à jour le : 3 / 12 / 2011 ; Collection : Emile HOURQUEIG ; Nombre de visualisations : 493


Qui sommes nous ? - Contact - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés