< Fiche



Baculites sp.



Accueil ammonites Classification chronologique Classification taxonomique Classification géographique Classification alphabétique Commentaires Mises à Jours
Retour à la page de démarrage
Description

Fiche numéro :

22
Photo

Provenance :

Dordogne - France

Dimensions :

longueur : 140mm

Stratigraphie :

Campanien supérieur
Zone à marroti

Description :

Ammonite classique de la zone à marroti (C6C en dordogne). La plupart du temps on la retrouve sous forme de fragments ne dépassant pas quelques cm. Ici elle est pratiquement complète, on voit son péristome. Elle provient de calcaires durs qui sont un enchevêtrement de fossiles de toutes sortes. Il existe plusieurs formes de Baculites décrites par Kennedy dans le campanien de Dordogne. Cependant aucune identification spécifique n'est faite car on ne retrouve que des moules internes. Certaines Baculites de Dordogne peuvent atteindre de plus grandes tailles.



Classification

Genre :

Baculites - Lamarck 1799

Coniacien-Maastrichtien
Dordogne, Landes, Etats Unis...
Les Baculites sont des ammonites hétéromorphes parmi les plus fréquentes du crétacé supérieur. Elles se distinguent par une hampe rectiligne faisant suite à une ammonitella planispiralée. On en retrouve totalement dépourvues d'ornementation ou vigoureusement ornementées. Certaines peuvent atteindre plus de 2m.

Famille :

Baculitidae - Gill 1871

Albien supérieur - Maastrichtien terminal
France (Manche, Corbières, Dordogne, Landes, Sarte...), Etats Unis, Pakistan
Cette famille apparait au cours de l'albien supérieur par des des formes plutôt petites représentant surement des Hamitides devenus rectilignes. A partir du santonien elles commencent à atteindre des tailles importantes (elles peuvent dépasser le mètre. Elles disparaissent avec la crise K/T (on en retrouve 40cm sous la couche d'iridium à Bidart. Les Baculitidae se distinguent par leur coquille formée d'une minuscule spire de un à deux tous qui donne naissance à une unique hampe droite ou légèrement incurvée sur la totalité de la longueur. Seules certaines Boehmmoceras et Criobaculites développent une coquille crioconique. La section oeyt petre circulaire, éliptique ou même pyriforme. Elles peuvent être vigoureusement ornementées ou totalement lisses. On a une dismorphie sexuelle au niveau de la taille et de la forme de l'ouverture

Super famille :

Turrilitoidea - Meek 1876

Sous ordre :

Turrilitina - Beznosov & Mikhailova 1983

Ordre :
Classe :
Embranchement :

Ammonoidea - Zittel 1884
Cephalopoda - Cuvier 1797
Mollusca - Linnaeus 1758

Documents
Publications et ouvrages contenant : Baculites sp.

Commentaires


Donnez votre avis sur cette ammonite :

Pseudo :
Mail :
Recopiez le mot suivant (Anti-Robots) :
Pseudo Message


Ammonite ajoutée le : 0 / 0 / 0 ; Fiche mise à jour le : 10 / 7 / 2012 ; Collection : Emile HOURQUEIG ; Nombre de visualisations : 547


Qui sommes nous ? - Contact - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés