< Fiche



Acanthoceras rhotomagense



Accueil Classification chronologique Classification taxonomique Classification géographique Classification alphabétique Commentaires Mises à JoursNews
Retour à la page de démarrage
Description

Fiche numéro :

184
Photo

Provenance :

Sarthe - France

Dimensions :

180mm

Stratigraphie :

Cenomanien moyen
Zone à rothomagense
Sous Zone à acutus

Description :

Index de zone du Cenomanien Moyen.
Ammonite évolute, il existe différents variants allant de formes robustes déprimées ornées de côtes lâches à des formes graciles comprimées ornées de côtes, voire costules, denses.
Ontogenèse : les tours initiaux sont arrondis, puis polygonaux en section costale. Les côtes primaires naissent à l’ombilic avec ou sans bulla et alternant avec de courtes intercalaires disparaissant plus ou moins tôt selon la robustesse individuelle. Toutes les côtes sont prorsiradiées, droites à peu flexueuses, à tubercule latéro-ventral interne conique, tubercule latéro-ventral externe et tubercule siphonal claviformes liés par une côte faible à forte. Le tubercule siphonal décline le 1er laissant un ventre plat à concave, plutôt étroit. Le stade adulte n’est orné que de côtes primaires à bullae plus externes.


Classification

Genre :

Acanthoceras - Neumayr 1875

Cenomanien
Europe
Ammonites ornementées. Plutôt évolutes, devient plus évolute avec la croissance. La section est globalement quadratique, parfois légèrement dérpimée, elle ne change pas au cours de l`ontogenèse. Les côtes sont fortes, généralement rectilignes ou très légèrement projetées vers l`avant. La plupart des côtes naissent sur la pente ombilicale. On retrouve fréquemment un bullae au niveau ombilical. On retrouve un tubercule sur la partie externe du tour. Les côtes sont projetées vers l`avant au niveau du ventre et se termine habituellement par un tubercule ventro latéral. On retrouve parfois une faible côte réunissant les deux tubercules qui traverse le ventre. Cette côte peut disparaitre dans chez les adultes. Le ventre est plat. Dans les tours jeunes on retrouve un tubercule siphonal qui disparait dans la plupart des cas mais qui peut également persister jusqu`à l`age adulte. Dans les tours plus jeunes on retrouve une à deux côtes secondaires intercalées entre les côtes principales. Elles naissent au niveau du premier tubercule latéral puis se comportent comme des côtes principales. Dans certaines espèces ces côtes secondaires persistent plus longtemps. (D'après Kennedy 1970)

Sous famille :

Acanthoceratinae - De Grossouvre 1894

Cenomanien inférieur à Turonien moyen
Europe
Formes dont certaines ont des tubercules dominants et d’autres des côtes dominantes, toutes possédant des tubercules siphonaux au moins à certains stades de croissance.

Famille :

Acanthoceratidae - De Grossouvre - 1894

Albien supérieur à Coniacien
Cosmopolite
Famille très représentée en Europe au début du crétacé supérieur. Elle est issue des Lyelliceratides. Certaines formes sont typiquement évolutes avec une section très déprimée à très comprimée. Ils sont fortement tuberculés avec des tubercules ombilicaux et ventrolatéraux. La costulation peut se développer ou s`atténuer sur la loge d`habitation. [Barroso-Barcellina 2007]

Super famille :

Acanthoceratoidea - Grossouvre 1894

Sous ordre :

Ammonitina - Hyatt 1889

Ordre :
Classe :
Embranchement :

Ammonoidea - Zittel 1884
Cephalopoda - Cuvier 1797
Mollusca - Linnaeus 1758

Documents
Publications et ouvrages contenant : Acanthoceras rhotomagense

2013 Reboulet et Al.
« Integrated stratigraphy of the Lower and Middle Cenomanian in a Tethyan section (Blieux, southeast France) and correlations with Boreal basins ».
Cretaceous Research
Fig. 4


2004 F. Barroso-Barcellina
“Acanthoceratidae y Zonación de Ammonites Del Cenomaniense Superior y Del Turoniense Inferior En El Área de Puentedey, Cuenca Vasco-Cantábrica, España,”
Colloquios de Paleontologia
Pl. 1, Figs. 1 a-b


Commentaires


Donnez votre avis sur cette ammonite :

Pseudo :
Mail :
Recopiez le mot suivant (Anti-Robots) :
PseudoMessage


Ammonite ajoutée le : 30/8/2011 ; Fiche mise à jour le : 3/3/2015 ; Collection : Dominique TEODORI ; Nombre de visualisations : 739


Qui sommes nous ? - Contact - Remerciements - Liens - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés