< Fiche



Nowakites talavignesii



Accueil ammonites Classification chronologique Classification taxonomique Classification géographique Classification alphabétique Commentaires Mises à Jours
Retour à la page de démarrage
Description

Fiche numéro :

153
Photo

Provenance :

Aude - France

Dimensions :

40mm

Stratigraphie :

Santonien moyen
Zone à polyopsis
Sous Zone à gallicus

Description :

Microchonque.
L'enroulement est involute, ammonite serpenticône, l'ombilic large et profond comprend environ 35% du diamètre. La section est réniforme. Le point culminant du flanc se situe au niveau du rebord ombilical. On retrouve un nombre de 8 bullae sur le dernier tour qui donnent naissance à une ou deux côtes principales, d'autres côtes principales naissent au niveau du rebord ombilical. On retrouve également des côtes secondaires qui naissent au milieu du flanc et viennent s'intercaler entre les cotes principales. On peut retrouver des constrictions qui peuvent être marquées ou faibles. Les côtes sont irrégulièrement espacées.
Cette ammonite reste très proche d'un point de vue morphologique des N. talavignesi



Classification

Genre :

Nowakites - Spath 1922

Coniacien-Santonien
France, Espagne, Allemagne, Autriche, Suède, Danemark, Arménie, Sud de l'Inde, Japon, Madagascar, Texas
Ammonite de taille petite à moyenne modérément involute. La section est ronde, déprimée voire compressée et ovale. L'ornementation est constituée de quelques côtes principales distantes qui naissent d'un bullae ombilical. On retrouve quelques côtes intercalées de longueur variable entre les côtes primaires. Les côtes généralement concaves se projettent sur le ventre. On retrouve de profondes constrictions associées aux côtes primaires dans les premiers tours, elles diminuent par la suite. Le genre est très dimorphique,au moins pour certaines espèces, certains microchonques développent des tubercules ventraux qu'ils perdent dans la dernière partie de la chambre d'habitation adulte, ces tubercules sont absents chez le macrochonque.

Famille :

Pachydiscidae - Spath 1922

Albien - Maastrichtien
France (Landes, Dordogne, Corbières, Pyrénées Atlantiques...) Manche, Monde entier
Cette famille dérive probablement des desmoceratines. Elle s'en distingue par le développement d'une forte costulation recoupant généralement le ventre et une forte tuberculisation tout au moins sur l'épaulement ombilical.

Super famille :

Desmoceratoidea - Zittel 1895

Sous ordre :

Ammonitina - Hyatt 1889

Ordre :
Classe :
Embranchement :

Ammonoidea - Zittel 1884
Cephalopoda - Cuvier 1797
Mollusca - Linnaeus 1758

Documents
Publications et ouvrages contenant : Nowakites talavignesii

1995 Kennedy, W., J.,
Ammonite faunas, biostratigraphy and sequence stratigraphy of the Coniacian-Santonian of the Corbières
Elf Aquitaine Production
p. 401; Pl. 6, fig. 15-19; Pl. 8, fig. 1-5; 8-12

Commentaires


Donnez votre avis sur cette ammonite :

Pseudo :
Mail :
Recopiez le mot suivant (Anti-Robots) :
Pseudo Message


Ammonite ajoutée le : 21 / 7 / 2011 ; Fiche mise à jour le : 19 / 12 / 2011 ; Collection : Dominique TEODORI ; Nombre de visualisations : 573


Qui sommes nous ? - Contact - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés