< Fiche



Protexanites (Protexanites) bontanti



Accueil ammonites Classification chronologique Classification taxonomique Classification géographique Classification alphabétique Commentaires Mises à Jours
Retour à la page de démarrage
Description

Fiche numéro :

127
Photo

Provenance :

Aude - France

Dimensions :

diamètre 40mm

Stratigraphie :

Coniacien supérieur
Zone à serratomarginatus

Description :

Les spécimens rapportés à cette espèce sont souvent de petite taille. On retrouve un petit ombilic des tours comprimés. Les côtes sont flexueuses ce qui permet de les différencier de P. bourgeoisianus. On remarque sur ce spécimen que les côtes ont tendance à naitre par paires au niveau du bullae ombilical.


Ammonites similaires
 photo
Protexanites (Protexanites) bontanti
Coniacien
Aude
 photo
Protexanites (Protexanites) bontanti
Coniacien
Aude
 photo
Protexanites (Protexanites) bontanti
Coniacien
Aude

Classification

Sous genre :

(Protexanites) - Matsumoto 1955

Coniacien supérieur - Santonien inférieur?
France (Dordogne, Charente, Aude...)
Les tours internes sont lisses et laissent rapidement place à des côtes tritubercullées avec un bulla ombilicale. On retrouve par la suite un tubercule marginal, un tubercule externe en plus du tubercule ombilical. Le ventre est pourvu d'une carène dentelée.

Genre :

Protexanites - Matsumoto 1955

Coniacien inférieur à Santonien inférieur
Touraine, Corbières, Sarthe, Nord de l'Aquitaine, Allemagne, Autriche, Nord de l'Espagne, Algerie, Tunisie, Wyoming, Montana, Colorado
Evolute à plutôt involute. Section plus ou moins carrée. Côtes simples, divisées ou alternant longues et courtes. Tubercules ombilicaux, ventro-latéraux et clavi ventraux. Présence rare d'un tubercule latéral à mi-flanc. Carène continue ou faiblement ondulée.

Sous famille :

Texanitinae - Collignon 1948

Coniacien inférieur à Campanien moyen
France (Aude, Charente, Dordogne...) Madagascar, Amérique du Nord, Japon...
Groupe prolifique. Dérive probablement des Subprionocyclus. On retrouve une transformation de la rangée de tubercules siphonaux qui devient une carène. Evolutes à modérément involutes. La section est comprimée à épaisse. Les côtes portent entre 3 à 6 tubercules. L'ornementation peut s'affaiblir à maturité. [Klinger 1980]

Famille :

Collignoniceratidae - Wright & Wright 1951

Cénomanien supérieur à Campanien moyen.
France, Aude, Touraine, Dordogne, Charentes...
Cette famille dérive probablement du genre Acanthoceratidae Thomelites. Formes d'involutes à évolutes, comprimées, de section ovale à carrée, avec une carène continue ou dentelée. Les côtes portent de 1 à 5 tubercules.

Super famille :

Acanthoceratoidea - Grossouvre 1894

Sous ordre :

Ammonitina - Hyatt 1889

Ordre :
Classe :
Embranchement :

Ammonoidea - Zittel 1884
Cephalopoda - Cuvier 1797
Mollusca - Linnaeus 1758

Documents
Publications et ouvrages contenant : Protexanites bontanti

1995 Kennedy, W., J.,
Ammonite faunas, biostratigraphy and sequence stratigraphy of the Coniacian-Santonian of the Corbières
Elf Aquitaine Production
P. 418, Pl. 21

1995 R. Santamaria Zabala,
« Los Ammonoideos del Cenomaniense superior al Santoniense de la plataforma nord-castellana y la cuenca navarro cántabra. Parte II. Sistemática: Acanthocerataceae »,
Treballs del Museu de Geologia de Barcelona 4 (1995).
P. 84, Pl. 6 fig. 4

Commentaires


Donnez votre avis sur cette ammonite :

Pseudo :
Mail :
Recopiez le mot suivant (Anti-Robots) :
Pseudo Message


Ammonite ajoutée le : 13 / 7 / 2011 ; Fiche mise à jour le : 11 / 2 / 2012 ; Collection : Dominique TEODORI ; Nombre de visualisations : 579


Qui sommes nous ? - Contact - Statistiques - Recherche - Emile Hourqueig & Dominique Téodori, tous droits réservés